Le système de frontières

Le système de frontières de Dragon’s Prophet permet aux joueurs de s’affronter dans un combat continu sur l’archipel des îles célestes au-dessus d’Auratia. Il permet aux guildes de s’unir pour former des alliances, qui peuvent attaquer les îles d’un ennemi et en réclamer la possession. Une fois une île capturée, c’est à l’Alliance de la défendre face aux attaques de ses potentiels adversaires.

Le système de frontières est composé de trois catégories :

  • Le système de citadelles :
    attaque et défense d’une île
  • Le système de suzeraineté :
    gouvernance et maintenance d’une île
  • Le système d’habitation :
    les habitations des joueurs, situées sur les différentes îles individuelles
 
 

Les étapes d’une guerre

Chaque île céleste peut passer par quatre statuts :

  1. Réserve :
    La tour de cristal est fonctionnelle et elle peut être attaquée pour lancer une guerre de territoires.
  2. Préparation :
    La tour de cristal a été détruite. La guerre de territoires commencera le jour d’après à 21h.
  3. Guerre :
    La guerre de territoires dure deux heures, sauf si une alliance atteint le nombre requis de points de victoire.
  4. Paix :
    L’île se prépare à la prochaine guerre de territoires et reconstruit la tour de cristal.

Pour lancer la deuxième phase de la guerre de territoires, l’alliance en attaque doit d’abord détruire les cristaux placés sur l’île pour troubler la paix qui règne et permettre ainsi à l’alliance qui possède l’île de se préparer pour la guerre. Lorsqu’un joueur ennemi commence à infliger des dégâts au cristal, l’alliance en défense recevra un message d’avertissement leur signalant l’attaque. L’alliance en défense pourra alors se téléporter vers son île via la carte des frontières, pour commencer à se défendre.

À 21h le jour d’après, la bataille pour l’île aura lieu et elle durera deux heures, sauf si une alliance atteint le nombre requis de points de victoire.

Une fois la situation normalisée, la paix règnera à nouveau sur l’île, laissant alors le temps au nouveau ou à l’actuel suzerain en place de réparer sa citadelle, de renforcer ses défenses et de se préparer à l’attaque suivant qui peut avoir lieu à n’importe quel moment.

Choose your language:

English Deutsch Français Spanish Polish Turkish